RÉCONCILIER LA VIRILITÉ AVEC SA PART DE VULNÉRABILITÉ

délivrer l’homme de sa cuirasse

L(‘)arme(s) d’Achille

Inspirée de la figure d’Achille et de ses contradictions, cette série photographique avec Mathis Chevalier s’oppose à la guerre et s’ouvre au désir. Elle réconcilie la virilité avec sa part de vulnérabilité et la nudité avec la notion de liberté. S’appuyant sur des postures antiques L(‘) arme(s) d’Achille offre une vision onirique et aérienne de la masculinité contemporaine. Ces photographies feront partie d’une prochaine exposition/vente à Paris .

“La force est une caractéristique ambigüe. Procède-t-elle d’abord d’une aptitude du corps ou d’une disposition morale ? L’endurance physique se conçoit-elle sans résilience de l’âme ? L’étymologie rappelle que la force a partie liée avec la bravoure et avec le courage.”

Je me penche sur Achille, le plus valeureux des guerriers grecs. Son talon – et donc sa vulnérabilité – est aujourd’hui plus présent dans les mémoires que sa force légendaire. Comme pour rappeler qu’ignorer ses points faibles mène à la tragédie, quand les assumer, voire les revendiquer, permet de s’épanouir. Un sursaut véritablement humain, comme une lueur dans la barbarie de la guerre. Mathis Chevalier incarne Achille pleurant Patrocle plutôt qu’Achille tuant Hector. Le combattant découvre que son corps, armure parfaite, n’est qu’une protection incomplète. En acceptant cette vulnérabilité, Mathis s’affranchit du trouble que son corps suscite. Il gagne en confiance et s’ouvre au monde en constante évolution.

Mes photographies embarquent le spectateur dans un dédale urbain à rebrousse poils de l’air du temps. La nudité de Mathis Chevalier, qui convoque la mythologie grecque, délivre l’homme de sa cuirasse.

“L(‘)Arme(s) d’Achille” (Marc Martin, 2022). Modèle Mathis Chevalier.
Série (fragments) extraite d’une prochaine exposition/vente à Paris.

Série photographique, format 30 x 45 cm.
Jet d’encre pigmentaire sur Hahnemühle Rag Baryta 315g (empreinte gaufrée). Tirages limités à 5 exemplaires par photographie (signés et numérotés).
Une première photographie, L(‘)Arme(s) d’Achille #A (tirage 1/5), a été proposée par Florent Barbarossa dans la 10ème vente aux enchères MASCULIN/MASCULIN.

Pour recevoir des informations sur cette prochaine exposition/vente de Marc Martin avec Mathis Chevalier :

    Autres séries autour de Mon CRS